Allez, tout le monde s'y met, alors moi aussi ! Je n'irai pas ici d'un énième laïus sur l'exemple à donner à nos têtes blondes, mais juste souligner ceci : Oui, c'est dégueulasse, oui, nous avons gagné sur une erreur d'arbitrage, oui, on piétine le fair play de bon coeur, oui, les dirigeants retiennent seulement le résultat. Je n'ajouterai qu'une chose :

C'est ça le foot. C'est pour ça aussi qu'on l'aime.

Des équipes se font régulièrement flouer sur des hold up. Pendant un temps, les formations françaises étaient championnes pour se faire enfler (aah, l'attentat de Schumacher sur Battiston à Séville en 1982...), le vice et les scandales sont toujours là pour donner à ce sport toute sa saveur.

Bon, après, c'est toujours mieux de se trouver dans le camps des vainqueurs.

Bref. Sinon, le fighting spirit irlandais n'est pas mort. Il est même redoutable. Chapeau bas gentlemen ! (Cette illustration a également été publiée sur le blog collectif Drawmadaire).