Juju le macho sort avec la très effacée Féfé, tandis que Chacha est en couple avec le fragile Mimi. Les sorties, papotages, vacances, activités en tout genre sont pour eux un moyen de se retrouver séparément entre mecs et entre filles, pour parler de leur couple et de la vie en général, leurs séances chez le psy, les films de Meg Ryan, les recettes de drague.

Il ne faut pas chercher dans cet album un dessin extraordinairement poussé, car le graphisme donne surtout l’impression d’avoir été créé en vitesse. Cette chronique de deux couples en crise vaut surtout le détour pour les dialogues drôles et les portraits de personnages irrécupérables.

Juju ne pense qu’à lui, considère sa copine comme un objet, lui interdisant de respirer trop fort pendant l’amour pour ne pas le déconcentrer. A l’inverse, Mimi est faible, pleurnichard, et vit dans la hantise que Chacha le quitte. Juju demande à Féfé de se muscler le postérieur, car sinon, c’est comme "fourrer une plaquette de beurre tiède", mais Féfé aimerait que, de temps en temps, Juju arrête d’essuyer ses dernières gouttes de pipi sur les draps, le contraste avec Mimi est saisissant, lui qui passe la nuit à s’excuser d’avoir lâché un pêt au lit...

Scénarisé et dessiné à quatre mains par Bastien Vivès et Alexis de Raphaelis, « Juju Mimi Féfé Chacha » a un côté agaçant parisiano-branchouille, mais les répliques piquantes frappent juste et arrachent quelques bons éclats de rire.