Il y a quelques jours, je me suis rendu dans le Vaucluse pour le baptême de mon filleul. La famille du papa du petit étant italienne, c'est avec jubilation que je me suis glissé dans la peau de Don Corleone. Pas de tête de cheval coupée, ni de "proposizione qu'on né peut refouzer", mais un gentil houspillage foutchebolistique en plein territoire de l'OM. Allez Bordeaux ! Voici l'illustration (déjà postée sur le blog Drawmadaire), suivi du dessin sans couleur, puis des brouillons :