Serial auto stoppeur

Un téléfilm de Larry Cohen, avec Michael Moriaty, Fairuza Balk.

Un bus tombe en panne au milieu de la forêt. Certains passagers acceptent de monter dans le camion d'un vieux routier, tandis que les autres attendent dans le bus, et font la connaissance d'un jeune auto-stoppeur. Le routier et l'auto-stoppeur se révèlent être deux dangereux tueurs en série.

Enfin un « Masters of horror » donnant l'impression de ne pas avoir été réalisé par un retraité paresseux. A grand renfort de plans séquences et de cadrages travaillés, Larry Cohen parvient à mettre doucement en place un film de serial killer assez original, bénéficiant pour le coup de deux tueurs ! On se délecte bien sûr de cette étrange compétition que se livrent à distance et indirectement les deux prédateurs, d'autant plus savoureuse qu'ils vont passer de l'ignorance à un respect mutuel, puis à une compétition farouche. L'un devenant le spectateur des exploits de l'autre. L'inévitable confrontation aura lieu dans un motel, lieu emblématique de tout thriller d'angoisse qui se respecte, puis dans le fameux camion du routier, transportant déjà de la viande froide... La proie ultime étant féminine (sinon, ce n'est pas drôle), mais débrouillarde et au caractère bien trempé, tout sauf une bimbo screaming girl (détail amusant, la blonde à gros seins disparaît étrangement assez vite).

Un téléfilm bien sympathique exploitant le concept du double effet kiss cool, mais la fameuse confrontation entre les deux tueurs est un chouia décevante, heureusement rattrapée par un final amusant.